Les méthodes naturelles pour agrandir son pénis, consistent en des exercices sans recours aucun à des produits médicamenteux ou à des procédés mécaniques
Utilisées seules, leur efficacité reste à prouver.

Suite à nos recherches poussées, nous en avons sélectionné trois méthodes naturelles pour agrandir son pénis, qui s’avèrent les plus communes et les plus connues, à savoir : le Kegel, le Jelqing, et la Torsion.

Méthodes naturelles pour agrandir son pénis N°1 : Le Kegel : exercices destinés à renforcer le muscle pubococcygien.

Méthodes-naturelles-pour-agrandir-son-penis-Kegel

Popularisée par le Dr. Kegel dans les années 1940, cette méthode qui était pratiqué bien avant par les moines taoïstes en Chine ancienne, s’adresse surtout aux femmes, mais aussi aux hommes, et a été présentée à l’époque, par le Dr. Kegel comme alternative à la chirurgie.

Le principe de cette méthode est de fortifier le muscle pubococcygien afin d’augmenter le plaisir sexuel.
Chez les femmes, cette méthode agit bénéfiquement sur le prolapsus vaginal et utérin.
Chez les hommes, cette méthode est censée permettre une décontraction de l’appareil génital, en soulevant les testicules, renforçant le muscle cremaster et le canal anal. Il s’agit de travailler quotidiennement les muscles dits de Kegel.
Pour cela il faut savoir les isoler !

Comment pratiquer les exercices Kegel ?

Les étapes pour pratiquer la méthode Kegel sont :

– La localisation des muscles du plancher pelvien à travailler : Le moyen préconisé pour y arriver est de stopper le flux d’urine en miction, ensuite le relâcher. Il faut arriver à isoler les muscles du périnée sans inclure les muscles abdominaux et fessiers.
– Videz votre vessie. Vous ne pouvez pas effectuer ces exercices avec une vessie pleine.
– Prenez la position qui vous plait. La position n’a aucun incident sur les résultats.
– Contractez le muscle isolé de votre périnée pendant 5 secondes et relâchez pendant 5 secondes. Refaire la même opération 15 fois. Cet exercice est à pratiquer quotidiennement, à une cadence de trois fois par jour.

Mise en garde du Docteur : si vous ressentez de la douleur, arrêtez tout de suite.

En conclusion :

Cette méthode avance qu’en pratiquant des exercices sur le sphincter anal, on améliore l’afflux sanguin vers le pénis, ce qui permet une amélioration de l’érection.

Même si elle peut être bénéfique pour la femme à travers tous les cycles de sa vie (grossesse, accouchement, après accouchement, ménopause…), cette méthode représente beaucoup de limites quand il s’agit d’homme.
La difficulté d’isoler les muscles à travailler, les méfaits de l’arrêt volontaire de l’urine. A vrai dire, cette méthode peut même causer des effets contraires à ceux souhaités au départ.

Autre chose, aucune étude scientifique sérieuse n’approuve l’effet de ces pratiques isolées sur la taille du pénis.

Méthodes naturelles pour agrandir son pénis N°2 : Le Jelqing :

méthodes-naturelles-pour-agrandir-son-penis-Jeql

Le Jelqing vient du mot perse « Jelq », qui veut dire masturber.
Il consiste en des exercices d’étirement manuel du pénis.
En principe, cela consiste à étirer le pénis quotidiennement, d’une façon continue et pendant une longue période, pour provoquer une micro-fracture des tissus internes.
La reproduction des tissus abîmés entrainera un agrandissement de la taille du pénis.
La position à adopter n’est pas importante dans cette méthode également. C’est le confort qui prime.

Les exercices consistent en des pressions brèves d’une durée de 3 à 5 secondes, qui doivent être renouvelés jusqu’à 200 fois par jour la première semaine (oui, vous avez bien lu 200 fois par jour), pour passer à 300-500 la deuxième semaine. Une fois votre pénis habitué, vous devez maintenir une moyenne de 500 pressions par jour et ce quotidiennement. On préconise un jour de repos par semaine. Très généreux.

Le jelqing est réputé d’après ses adeptes comme étant une méthode naturelle pour agrandir le pénis en appliquant un ensemble d’exercices physiques.
Sauf que c’est une méthode jugée par beaucoup de spécialistes comme dangereuse du fait qu’elle entraine une rupture des tissus internes du pénis, chose qui peut à la longue, causer un dysfonctionnement érectile.
L’argument le plus drôle qu’on a rencontré lors de nos recherches, a été avancé par un des « détracteurs » de cette méthode. Il stipule, non sans ironie, que si une telle méthode est efficace, autant se contenter de se masturber et fini en se demandant si quelqu’un a déjà vu son pénis grandir juste en se masturbant???

A votre avis ?

Récapitulons et restons impartiaux. Le Jelqing si naturel qu’il soit, il présente des limites aussi. Il s’agit de pratiquer des exercices physiques, mais à condition de garder une érection pas trop forte ni trop mou (on devra contrôler la qualité de notre érection !) !!!
En plus, soyons francs, le principe de micro-fracture ça fait un peu peur, non ? Sans oublier la cadence fatigante à moyen et long termes des exercices à pratiquer.

Méthodes naturelles pour agrandir son pénis N°3 : La Torsion :

méthode-naturelle-torsion
En reprenant la définition fournie par Wikipédia, la torsion est le fait de vriller une pièce, comme lorsqu’on essore une serpillière.
En d’autres termes, c’est la déformation que subit un corps qui a été soumis à l’action de deux forces opposées, comme expliqué sur l’image.

Cet exercice consiste à tordre le pénis, serrer les muscles et bloquer le flux sanguin en direction de la verge. Ici aussi, il faut maintenir son érection dans un niveau pas trop dur ni trop mou. La pression exercée sur les vaisseaux péniens permet de garder le sang dans les cavités du pénis.
Il n’y a pas de fréquence conseillée, cela dépend de votre propre arbitre.

Les risques de cette méthode sont les mêmes, et les mises en garde des cliniciens ne changent pas : attention aux blessures et aux lésions irrévocables. Une fracture, même minime du pénis, est une chose très dangereuse, qu’il faut vraiment prendre au sérieux.

Certaines méthodes naturelles pour agrandir son pénis, communément appelées « la routine de base » suggèrent de combiner deux ou trois de ces méthodes dans un seul programme, ce qui, à nos yeux ne fera qu’accroître les risques.
Soyez vigilants !Optez pour l’agrandissement peut être bénéfique à votre psychique et à votre couple, mais pensez aux retombées résultant d’un mauvais choix, ou d’une décision précipitée.

Les accidents ne manquent pas : fracture du pénis, déchirure du corps caverneux, rupture du ligament,…Nous n’essayons de vous faire peur, nous relatons juste des faits qui sont arrivés et qui continueront à arriver.

L’efficacité de ces méthodes est loin d’être attestée et leurs conséquences peuvent facilement tourner au vinaigre.
D’autres méthodes naturelles pour agrandir son pénis plus sûres existent. Pour consultez les tests des utilisateurs, rendez-vous ici.